March 25, 2005

Hung over... once again ! (J'ai mal aux cheveux...)

FRANCAIS AU BAS DE L'ARTICLE

Yesterday was just another friday evening. But given that my time here is ending, I feel that I need to live like it's the last days of my life. Which they are, when it comes to Dakar...

So I went downtown to hang out with friends, watched a movie, then had a drink at a local "privileged expat club". It was fun and tame, but wild nights always start this way... Ozio was doig a celestial white night, and as it were I was the only black-shirted geek in the room, which, over the familiar odd-ball out feeling, gave me the creepy feeling of having either walked in a sect or in someplace other wolrdly.
1 rhum and coke

After a drink and lively chat with my friends, I made to the underworld, aka the private party to be held at the other end of town. This was a cross dressing party, so I went from celestial oddball to gender freak, being a woman dressed as a woman. That social venue also had its own creepy aspect with the normally very virile dudes I know wearing heavy make-up, fake boobs and high pumps !
2 glasses of wine
1 vodka fanta
1 rhum and coke

So me and my bud ended up going back to Ozio, where the dimmed lights and majority of non-wearing white customers made us feel right at home. We hung out, drank and danced there for another few hours until I felt it was time for me to sleep... at last !
2 vodka orange

This morning : HUGE PAINFUL HANGOVER !

====================================

Hier soir était un vendredi soir comme le autresYesterday. Mais comme mes jours sont comptés à Dakar, je vis comme si c'était les derniers jours de ma vie, avec les conséquences escomptées...

Alors je suis descendue en ville pour sortir avec des amis. On a regardé un film, et on est allé prendre un verre dans un "club pour expatriés privilégiés". C'était agréable et sage, mais les nuits sauvages de ma vie commencent toujour comme ca... Ozio avait organisé une soirée à thème "nuit blanche céleste", et bien entendue j'étais le mouton noir avec ma chemise noire et mon jean bleu, ce qui, en plus de me donner l'impresson familière d'être déplacée, créait aussi l'étrange sentiment d'être dans le hall d'une secte ou dans un lieu d'outre monde.
1 rhum coca

Après un verre et une conversation animée avec mes amis, je me suis rendue dans le monde souterrain, c.a.d. une fête privée qui avait lieu à l'autre bout du monde. Cette fete la avait comme thème le travestisme, et je suis donc passé de "pas rapport céleste" à bizzarerie de genre, étant une femme habillée en femme. Cet évènement avait aussi un aspect un peu "freak" avec les type bien virils que je cotoie qui portaient 3 couches de maquillage, des faux seins et des talons aiguilles !
2 verres de vin
1 vodka fanta
1 rhum coca

Ainsi, mon pote et moi avons fini par retourner chez Ozio, ou les lumières tamisés et le reflux de clients portant des couleurs normals (pas de blanc) nous donnaient enfin l'impression d'être cheu nous. On est resté à boire, parler et danser quelques heures, jusqu'à ce que le sommeil nous ratrappe !
2 vodka orange

Ce matin : J'AI TRES TRES MAL AU CHEVEUX !

1 comment:

Mina said...

I have been to Ozio many times.
Did you ever go to Timis (near Hotel Independance) or le Ngalam in POint E ?
I miss Dakar !!!!